Gymnasien : Bâtisseur d'avenir

Von des Neugelstaltung der Räumlichkeiten bis zur Energieeffi - Zienz - Die Region Elsass investiert in ihre Gymnasien. Ein Überlick über die einzelnen bauvorhaben folgt zum schulbeginn 2015.

Du Nord au Sud de l’Alsace, la Région Alsace porte une attention particulière au patrimoine immobilier, aux équipements, à l’environnement culturel et sportif ainsi qu’à la vie lycéenne. Priorité est notamment donnée à l’extension et la rénovation des établissements en intégrant différents objectifs : répondre à l’évolution des effectifs et des enseignements, assurer l’égalité entre enseignement général et professionnel, inscrire l’action régionale dans une logique d’équilibre du territoire, proposer des conditions d’accueil de qualité en toute sécurité. Les chantiers livrés à la rentrée 2015 témoignent de ces orientations stratégiques mais également d’une vraie expertise partagée avec les différents partenaires, en particulier les entreprises, qui permet de mener efficacement les opérations. C’est le cas, par exemple, de la restructuration complète des cuisines de la demi-pension du lycée Schuman à Haguenau réalisée en moins de trois mois. L’opération sera achevée pour la rentrée, tout comme le réaménagement des espaces de la section « Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable » au lycée du Haut-Barr à Saverne. A Strasbourg, deux chantiers prennent fin : la construction des ateliers du lycée Le Corbusier et la restructuration de la cuisine de la demi-pension du lycée Kléber, la salle de restauration de l’établissement, également rénovée, étant désormais opérationnelle.

LIFTING COMPLET AU LYCÉE ROOSEVELT
Autre opération exemplaire : le réaménagement de l’externat du lycée Bartholdi à Colmar. Un chantier complexe dans un contexte contraint mené en concertation avec les Bâtiments de France. A Obernai, c’est le Pôle d’Excellence du lycée agricole qui est livré à la rentrée, même si le bâtiment ne sera mis en service que début novembre après l’installation des nombreux process et équipements. A Altkirch, élèves et professeurs trouveront huit nouvelles grandes salles à leur disposition. A noter enfin la livraison d’une chaufferie bois au lycée Jean Monnet à Strasbourg dans le cadre du contrat de performance énergétique et la rénovation complète du lycée Roosevelt à Mulhouse.

Contact Région
Direction de la Construction et de l’Immobilier
Tél. 03 88 15 68 67

 

Dans les cartables, une panoplie d’aides

> De 50 à 450 euros
L’aide à l’équipement des élèves des sections professionnelles et technologiques est reconduite pour l’année scolaire 2015/2016, dans le cadre des conventions triennales passées entre la Région et les établissements, et fixant les modalités de cette aide. Le montant de l’aide varie de 50 à 450 euros en fonction des filières. L’aide est versée aux établissements scolaires qui se chargent d’organiser les achats et de répartir les équipements individuels.

> 18 000 élèves
La Région Alsace maintient pour l’année scolaire 2015/2016 le montant de la Prime Régionale de Scolarité (PRS) : 100 euros pour les élèves de seconde, première et terminale et 70 euros pour les élèves de l’enseignement professionnel qui perçoivent déjà l’aide à l’équipement individuel nécessaire à leur formation. La Région Alsace poursuit ainsi ses efforts en maintenant les montants d’aide au niveau des quatre années précédentes et le seuil fiscal d’éligibilité à la prime à 1 000 euros net avant correction. Cette aide, susceptible de toucher quelque 18 000 élèves, est versée directement aux familles.

> 460 euros
La Région Alsace soutient financièrement les stages pratiques que les élèves effectuent dans une entreprise à l’étranger. Ces placements en entreprise concernent les élèves de l’enseignement professionnel (CAP, Bac Pro et BTS). Objectif : permettre aux lycéens de découvrir de nouveaux environnements professionnels, d’améliorer leurs compétences tout en perfectionnant une langue étrangère. Le montant de l’aide est de 460 euros par lycéen destinée à couvrir une partie des frais de déplacement et d’hébergement. L’aide est versée aux établissements scolaires qui organisent les déplacements et se chargent de rembourser les élèves concernés ou de déduire l’aide régionale des frais de stage demandés aux familles.